Fonds de Commerce
 Maisons a vendre aux USA

Click here to edit subtitle

Comment investir dans l'immobilier aux Etats-Unis

Comment investir dans l’immobilier aux USA

 

Il est vivement conseillé de venir faire une pré-visite de l’endroit où vous souhaitez vous installer, sélectionnez un agent immobilier et commencez à regarder les locations possibles.

 

Il est fortement conseillé de s’adresser à un agent immobilier faisant partie du MLS (Multiple listing Service). Il vous fera visiter autant de maisons que vous voulez, et surtout vous donnera une garantie en cas de problème. Dans un premier temps il est sans doute préférable de ne pas faire construire, car cela demande beaucoup d’énergie et de temps pour que cela soit bien fait.

 

A minima, voici les précautions à prendre :

 

  • Passez par un agent immobilier, car il est responsable si bien vendu n’est pas dans l’état dans lequel il a été déclare être vendu,
  • Vérifiez si le bien nécessite des rénovations et les coûts des rénovations. Renseignez-vous sur les contractors (entrepreneurs individuels en rénovation) locaux notamment auprès des magasins de bricolage type Home Dépôt, qui pourront vous donner des adresses d’entreprises de rénovation réputées,
  • Négociez le prix du bien immobilier.
  • Faites vérifier l’électricité par un électricien,
  • Même si vous devrez faire intervenir un home inspector, (sensé vérifier l’état du building) ne vous fiez pas uniquement à son examen : pour les bâtiments en bois, bien vérifier l’état de la charpente. A ce propos, pensez que les bâtiments en briques ne sont en briques bien souvent que sur la surface, la construction étant en fait en bois,
  • Si vous avez des doutes, faites intervenir un structural engineer (un ingénieur construction), pour cela renseignez vous auprès de la ville,
  • Demandez toutes les analyses, termites, plombs, ….
  • Le vendeur devra signer un seller statement dans lequel il répond à une vingtaine de questions sur l’état du bâtiment : c’est un élément clé !!!! Car si le bâtiment n’est pas dans cet état, vous pourrez vous retourner contre lui,
  • Comparez les banques pour obtenir les meilleurs taux d’intérêts,
  • L’agent immobilier vous assistera pour régler les formalités pour la vente qui se passeront devant l'avocat si vous le voulez.

 

Le processus d’achat est différent ce que vous connaissez en France.

L’acheteur fait une offre d’achat; si le vendeur l’accepte, le document de l’offre devient le contrat de vente  appele "contract for sale and purchase". Cette offre contient non seulement le prix d’achat, mais également toutes les conditions à réaliser pour parvenir à la vente et notamment

 

  • Dépôt ‘de bonne foi’: appelé "Good Faith" ou "earnest money", doit accompagner l’offre d’achat. Ce dépôt a pour but de montrer qu’on est un acheteur sérieux (‘de bonne foi’). Il correspond à 10% du prix demandé pour un achat comptant, ce qui sera en principe le cas car une banque US ne vous prêtera pas sans que vous ayez un « credit score » aux Etats-Unis
  • Condition d’inspection
  • En fonction du rapport d'inspection, le contrat peut prévoir un montant maximum de réparation à effectuer par le vendeur. Cependant, dans le cas d’un "short sale" ou d’une saisie bancaire, le bien est vendu ‘tel quel’ ou dit "as is" sans prévision pour des réparations. Le contrat prévoit un délai de rétraction pendant la periode de l'inspection qui est de 10 jours suite a l’acceptation de l’offre. L’inspection doit se faire pendant cette période.
  • Règlement de co-propriété : si l’achat est effectué dans une co-propriété, l’acquéreur a un délai de réflexion supplémentaire pour lire le règlement de co-propriété et les compte-rendus d’assemblées générales.

Une fois l’offre acceptée le délai est d’environ 30-35 jours pour un achat comptant et 40-60 jours pour un achat avec financement aux États-Unis.

 

Les frais d’achat aux USA sont nettement moins élevés qu’en France – en general moins de 1% pour un achat comptant.(a valider avec votre agent selon l'Etat)